Accueil Les Artistes Les Reproductions Restauration Contactez-nous
Gilles Chambon
0    G. C. est né au Perreux, d’un père et d’une mère comédiens. Son père, Jean Clarieux, a joué dans de grands classiques du cinéma comme Casque d’or, La bataille du rail, et La voie lactée ; il peignait aussi en amateur, et c’est lui qui a initié G. C. aux joies du chevalet.

Après une scolarité au lycée de Montmorency marquée presque chaque année par l’obtention du prix général de dessin du lycée, Gilles Chambon entre à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris, en pleine révolution étudiante post-68, et s’inscrit à l’unité pédagogique d’architecture N°6, auprès de l’architecte Bernard Huet.
Il obtient le diplôme d’architecte en 1975 et part enseigner pendant 2 ans à Constantine, en Algérie. Il passe ensuite un diplôme d’urbanisme et entreprend des travaux de recherche sous la direction de Françoise Choay. Parallèlement, il peint et réalise une bande dessinée.

En 1980, il s’installe en Gironde, et commence son activité libérale d’architecte. Depuis 1990, il dirige à Libourne l'agence EREWHON. On lui doit notamment l’aménagement du cours du Chapeau Rouge à Bordeaux (en collaboration avec David Mangin, grand prix de l’urbanisme en 2008), ou encore la conception récente des stations et des aménagements urbains du tramway d’Alger. Il a enseigné aussi à l'école nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux de 1986 à 2012.

Dans son atelier près de Saint-Emilion, il continue de consacrer une part importante de son temps à la peinture.

Il a exposé ses oeuvres au Japon, en Espagne, et dans plusieurs villes françaises (Paris, Bordeaux, Pessac, Toulouse, Poitiers, St Emilion, Barbezieux…). En 2011, il participe, au Mont-Dore, avec 11 autres peintres européens, au sixième SAFE (Salon de l’Art Fantastique Européen); en 2014, il participe au SM'ART, 9eme Salon d'Art Contemporain d'Aix-en-Provence.

Les premières peintures de Gilles Chambon, dans les années 1980, étaient des aquarelles représentant des villes fantastiques ; certaines sont reproduites dans le conte philosophique de science-fiction "Souvenirs d’Antillia" qu’il a publié en 2007. Il s’est ensuite consacré davantage à la peinture à l’huile, sur de plus grands formats : portraits, paysages, souvenirs vécus, et surtout compositions d’inspiration surréaliste, s’amusant à réinterpréter de façon décalée quelques grands sujets de la peinture classique, comme l’Annonciation, La Transfiguration, l’Entrée à Jérusalem… ou le Déjeuner sur l’herbe. Parallèlement, il exécute aussi des séries thématiques de dessins rapides sur papier, à l‘encre de Chine, à l’aquarelle, ou à la peinture à l’huile. Depuis 2014, il travaille sur ce qu'il a appelé la peinture synchronistique, dans laquelle il associe et se réapproprie des fragments d'oeuvres d'époques et de styles différents, cherchant les affinités secrète au-delà de l'espace et du temps.

Il tient depuis 9 ans un blog sur l’art figuratif (débat art-figuration), où il présente certaines de ses peintures et s’exprime sur différents aspects de l’art contemporain et de l'histoire de la peinture.  

Retour
© The Little Gallery 2017  •     •     •     •  Mentions légales